2018


Si cet hiver 2018 n’a pas maqué de neige, on a cependant manqué de beau temps, et l’entraînement des coureurs s’en est ressenti. Le Marathon des Glières n’y a pas échappé, une météo changeante, avec tendance « très nuageux à averses de neige plus ou moins marqué » aura découragé les plus pessimistes. Dommage, près une tempête de neige samedi et dans la nuit de samedi à dimanche. Les dameuses se mettaient en route à 3h du matin et finalement tout s’est déroulé dans une fenêtre météo inespérée. Dommage pour ceux qui ne sont pas venus !
BRAVO à tous les coureurs qui sont d’un peu partout Paris, Lyon, même les Pyrennées et nos voisins Suisses, Italien, ainsi qu’allemands et Anglais …
BRAVO.

Les articles de cette rubrique




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.45